Articles de presse Août 2018 (extraits)

:: Mises à Jour du Site

:: Accueil

:: Biographie

:. Communauté
• Forum
:. Agenda
• Télé / Radio
:. Revue de Presse
• Couvertures de Magazines
• Articles de Presse
• Articles de Magazines
• Jen vue par
:. Discographie
• Téléchargement Titres
• CD
• DVD
:. Concerts
• Infos & Dates Concerts
• Programmes
:. Médias
• Vidéos
• Audios
Livres
:. Album Photos
• Photos Reporters
• Caps Télé
:. Filmographie
Cinéma
Téléfilm
Théâtre
:. Look
Mode
:. Palmarès
• Top Albums
• Top Titres
• Top DVD
• Distinctions
:. Liens
• Associations
• Sites Officiels
• Facebook Jenifer
• Twitter Jenifer
• Instagram Jenifer
:. Shopping
• La Boutique
:. Le Site JUA.
• Les Archives
• Contact

 

Le Parisien du 28/08/2018 - Jenifer en larmes pour présenter son nouvel album

 

La chanteuse a été submergée par l’émotion en dévoilant à la presse son 8e disque, «Nouvelle Page», attendu le 26 octobre.

«Je ne voulais pas pleurer, mais…» Mais Jenifer a tout de même été submergée par l’émotion, ce mardi matin, à l’issue de la présentation de son nouvel album à la presse, dans l’auditorium de TF1. Le disque sortira le 26 octobre et s’intitulera « Nouvelle Page ».

Nouvelle page, après celles que la chanteuse a tournées ces derniers mois. Changement de maisons de disques : au revoir Universal et son label Mercury, qui la produisaient depuis sa sortie de Star Academy en 2002. Bye-bye aussi Franck Verron, son manager historique, qui a quitté le monde de la musique. Désormais, Jenifer s’est associée à Thierry Saïd, compagnon de route de M. Pokora depuis plusieurs années, qui produit la chanteuse avec TF1 Musique, le label de la Une.

Beaucoup de changements et beaucoup d’émotions pour l’artiste de 35 ans, qui revient de loin. Un dernier album en date, « Paradis secret », certes séduisant, mais vendu à seulement quelques dizaines de milliers d’exemplaires, et une tournée interrompue après un terrible accident de la route dans lequel a été impliqué son van et qui a fait deux morts, en mars 2017, sur l’autoroute du Nord.

Christophe Maé lui a composé deux chansons

« Elle a retrouvé le goût de chanter, de renouer le lien avec son public », souligne en introduction son nouveau manager, Thierry Saïd. Et ça s’entend à l’écoute des 7 titres dévoilés. À commencer par « Notre Idylle », premier single disponible mercredi, belle promesse pop dansante dont le refrain reste instantanément en tête. Bon signe.

Jenifer a retrouvé le sourire, a testé « près de 70 chansons », s’est entourée de nouveaux compositeurs. Comme Christophe Maé, qui signe deux chansons, « Mystère » et l’excellent « Comme c’est bon ». On y retrouve la patte du musicien, cette façon de faire swinguer la chanson française, et les mots de Paul École, déjà parolier de l’interprète d’« On s’attache » et de Calogero. « Si tu savais comme c’est bon, de pouvoir te revoir, de pouvoir te parler, de te toucher », balance Jenifer.Des mots qui résonneront forcément pour son public, après les « deux dernières années compliquées » qu’a passé la chanteuse comme elle le dit elle-même dans le film de présentation illustrant les sept chansons dévoilées ce mardi matin.

On y découvre aussi un duo avec Slimane. L’ex-gagnant de « The Voice » avait déjà travaillé pour son coach de l’émission, Florent Pagny. Il compose cette fois pour la chanteuse - qu’il a croisée dans l’émission à l’époque - « Les choses simples », belle ballade complice. Ainsi, Jenifer renoue avec des chansons efficaces, formatées sans doute, mais plus proche du public qui a fait son triomphe pendant les premières années de sa carrière.

 

«Je peux enfin partager cet album»

Elle n’en oublie pas pour autant l’émotion, comme dans « Nostalgique d’hier », cosignée par Tristan Salvati et Yohann Malory, deux de ses principaux collaborateurs du disque, qui ont aussi écrit « Encore et encore », hommage à son oncle disparu. « Je m’accroche à la vie quand le destin m’abîme. Au milieu de ce monde qui prend feu », chante-elle sur le fil. « Je ne voulais pas faire l’impasse sur certaines douleurs, quitte à appuyer là où ça fait mal », explique-t-elle.

Mais Jenifer va bien, comme elle nous l’a confié dans un grand sourire après cette écoute et ses larmes. « C’est comme une pression que je lâche, a-t-elle expliqué. Je peux enfin partager cet album. » Elle le défendra sur scène à partir de mars 2019, à travers deux tournées, l’une de petits théâtres et l’autre de grandes salles, dont la Seine Musicale à Boulogne le 18 mai, entourée d’un groupe 100 % féminin.

 


 

La Voix Du Nord du 04/08/2018 - Laurène va accompagner la chanteuse Jenifer sur sa prochaine tournée

 

Laurène Vatier a 23 ans et vient de Boussois. En 2019, cette bassiste accompagnera la chanteuse Jenifer sur sa nouvelle tournée. Une expérience incroyable pour la jeune musicienne, qui a décidé de vivre de sa passion.

 

L’année 2019 s’annonce d’ors et déjà chargée pour Laurène Vatier. Fin juin, cette Beuxéidienne de 23 ans a appris qu’elle participerait à la tournée de Jenifer en 2019, en tant que bassiste. Musicienne depuis l’âge de 12 ans, la jeune fille a d’abord commencé par la guitare, en autodidacte. Puis elle a découvert la basse à l’association des Nuits secrètes, où elle prenait des cours. « Il y avait des ateliers sous forme de groupe. C’est là que j’ai eu un vrai coup de cœur pour l’instrument », explique Laurène.

 

Après une formation d’éducatrice spécialisée à Maubeuge, la musicienne s’est décidée à étudier pleinement sa passion, en s’inscrivant à l’École de Formation aux Métiers de la Musique de Tourcoing, dont elle est sortie diplômée en 2017. « Je ne faisais que de la musique, tout le temps. Je me suis dit que ce serait le plus grand regret de ma vie si je ne le faisais pas. » Le pas franchi, elle vit désormais de son art, et accompagne désormais cinq artistes, français, belges et néerlandais. Et bientôt une sixième donc, en la personne de Jenifer, qu’elle suivra sur sa tournée Proche et intime.

 

« Là, ça va être grand »

 

« Quand je l’ai vue la première fois, ça m’a rappelé mon enfance. » Lauréate de la première Star Academy, en 2002, la chanteuse française a l’une des carrières les plus solides parmi tous ceux qui sont sortis de ces télécrochets. « Là, ça va être grand. Je fais des belles scènes déjà, mais là on passe à un autre stade. » Une tournée qui va lui demander beaucoup de travail et de préparation, qui commencera dès septembre. « Je suis hyper impatiente, je vais rencontrer des gens incroyables, sourit-elle, emballée. C’est gratifiant de participer à cette aventure. »

 

Alors forcément, la première rencontre avec Jenifer a été un peu « déroutante ». Impressionnée, sans doute. « Elle est beaucoup dans l’échange. Jenifer est très communicative. Et avec les autres musiciennes, il y a de belles énergies. Ça se connecte vite et très bien. » D’ici 2019, Laurène ne chômera pas, et continuera à accompagner les cinq artistes avec lesquels elle travaille, comme Ali Danel, qui sortira bientôt un album. Mais hors de question pour la bassiste de faire une différence entre tout ce monde, elle se donnera à fond.