Articles de presse Mai 2005 (extraits)

:: Mises à Jour du Site

:: Accueil

:: Biographie

:. Communauté
• Forum
:. Agenda
• Télé / Radio
:. Revue de Presse
• Couvertures de Magazines
• Articles de Presse
• Articles de Magazines
• Jen vue par
:. Discographie
• Téléchargement Titres
• CD
• DVD
:. Concerts
• Infos & Dates Concerts
• Programmes
:. Médias
• Vidéos
• Audios
Livres
:. Album Photos
• Photos Reporters
• Caps Télé
:. Filmographie
Cinéma
Téléfilm
Théâtre
:. Look
Mode
:. Palmarès
• Top Albums
• Top Titres
• Top DVD
• Distinctions
:. Liens
• Associations
• Sites Officiels
• Facebook Jenifer
• Twitter Jenifer
• Instagram Jenifer
:. Shopping
• La Boutique
:. Le Site JUA.
• Les Archives
• Contact

 

Journal de Sâone-et-Loire du 27/05/05 - Jenifer ressent « beaucoup de bonheur à monter sur scène »

 

2 400 spectateurs en 2003 à Chalon, Jenifer renouvellera-t-elle son score ce soir à Chalon avec une nouvelle tournée, un nouvel album. Rencontre avec une artiste qui « se donne à fond ».


Depuis sa victoire à la Star Academy 2001, Jenifer va de conquête en conquête. 350 000 spectateurs pour sa première tournée, des NRJ Music awards (meilleure chanteuse, meilleur album.). Tout réussi à la jeune Niçoise de 22 ans. Rencontre avec une artiste qui sait garder la tête froide et les pieds sur terre.


JSL : « Un second album « Le passage », une nouvelle tournée, comment vous préparez-vous à la scène ?
Jenifer : « Je suis sur les routes depuis octobre. C'est une nouvelle fois l'aventure, un plaisir. Chaque soir, c'est beaucoup de bonheur. C'est magique. Pour me mettre en condition physique, je m'échauffe la voix. Pour lutter contre le stress, je me décontracte en loge avec les musiciens et les techniciens. Ca se passe plutôt bien».


C'est votre second concert à Chalon. Quels souvenirs gardez-vous de votre premier passage ?
« C'était génial, le baptême du feu. Et je m'en souviendrai longtemps (rires). J'ai craqué la braguette d'un de mes jeans en me changeant dans la loge entre deux chansons. Et comme la musique repartait, je n'ai pas pu faire autrement que de monter sur scène comme ça, en m'arrangeant pour que ça ne se voit pas. C'était marrant, le public chalonnais était en pleine forme et plutôt cool ».(...)

 

Lancée par la première Star Academy, avec le recul, quels en sont les avantages et les inconvénients ?
« Il y a beaucoup d'avantages. La Star Academy m'a servi de tremplin, m'a permis de réaliser mon rêve de jeune fille. Aujourd'hui, je vois au jour le jour, qui « vivra verra » comme on dit. Je suis consciente de ma chance et je me donne à fond. Si certains critiquent la Star Academy, c'est une émission de divertissement, on regarde ou pas. Je respecte les goûts de chacun. J'ai participé à la première pour chanter et me changer les idées. Je reconnais que si je ne l'avais pas fait à l'époque, je n'aurais pas postulé pour les autres émissions. Ce bombardement médiatique pas toujours drôle à vivre m'aurait fait peur ».


« On dit que le cinéma vous fait les yeux doux. En quoi le 7e art vous séduirait-il ?
« Le cinéma me plairait mais je ne sais pas si j'aurais le talent pour. Ce serait un défi. J'attends des propositions ».

 

Quels sont vos projets après cette tournée ?
« La tournée se terminera en août. Pour la rentrée, vers octobre, un Cd et un DVD live de cette tournée devraient sortir. J'ai des idées pour mon troisième album, après on verra. En attendant, je ne suis pas pressée de quitter ma bande de potes de tournée ».

 

Y-a-t-il des artistes avec lesquels vous souhaitiez travailler ?
« Oui, il y en a beaucoup. Je suis très fan de M (Matthieu Chedid). J'aimerais travailler avec lui. Il paraît que c'est un amour. Mais je ne l'ai encore jamais rencontré ».

 

Propos recueillis par Catherine Zahra

 


 

Le Progrès du 25/05/05 - Jenifer, star accomplie

Hier soir, Jenifer était de retour au Palais des spectacles de Saint-Étienne pour un concert qui a ravi son public. Le chanteur grenoblois Francis Maggiulli a assuré la première partie.

 

Il est bien loin le temps où la jeune «Jeni» prenait des cours de chant avec Armande Altaï dans le château de Dammarie-les-Lys. Hier soir, Jenifer était de retour au Palais des spectacles de Saint-Étienne, sept mois après son dernier passage. (...)

La jeune artiste avait offert sa première partie à Francis Maggiulli, ancien membre des Charts. Accompagné sur scène d'un bassiste et d'un guitariste, le Grenoblois d'origine a prouvé en quelques titres au son pop-rock qu'il était plus qu'un artiste de première partie. Nul doute qu'on entendra (re)parler de lui dans les mois à venir.

 

Jenifer, une voix avant tout

 

Les spectateurs, présents hier soir, sont assurément d'assidus lecteurs de Tintin. La fourchette d'âge oscillait en effet entre 7 et 77 ans !

Après Maggiulli, arriva celle pour qui tous étaient venus, Jenifer. Toute vêtue de noir, elle entama son répertoire musical avec notamment son dernier album, Le Passage, évidemment repris en choeur par son public.

Les messages véhiculés à travers ses textes n'ont rien de révoltants, ni de provocateurs. Jenifer, elle chante l'amour (Pour toi, Serre-moi), sa vie de jeune maman (Le Passage) et rend hommage à son fils à travers C'est de l'or, écrit par Calogero.

Les tubes de ses albums précédents comme Des mots qui résonnent ! Au soleil, ou J'attends l'amour ont également été joués. Épaulée sur scène par Émilie (guitare), Pierre-Étienne (batterie), Yves (clavier), Benjamin (basse), ainsi que ses guitaristes Yannick et Xavier, la jeune femme a montré un nouveau visage en offrant une prestation beaucoup plus rock que ce qu'on connaît d'elle.

Sa présence scénique ne trompe pas. Elle savoure son succès, prend du plaisir sur scène, et cela se ressent.

Avant de la quitter, Jenifer Bartoli (c'est son nom) chanta un morceau inédit, Mauvais sang, et fit deux clins d'oeil, en anglais, à deux de ses idoles : Suzanne Vega et Laura Lee.

La jeune élève timide de Nikos a bien grandi.

En la voyant, on ne pense plus Star ac' sauf si on entend par là star accomplie...

 

JEFF VERNET

 


 

L'express.ch (journal Suisse) du 23/05/05 - Jenifer ensorcelle

«Un moment magique»

 

Chanson – Jenifer a rencontré samedi soir son public neuchâtelois, à l’occasion d’un concert de deux heures aux patinoires du Littoral. L’artiste compte de nombreuses fans dans la région. Reportage avec l’une d’entre elles

 

«J’espère qu’elle va chanter Ma révolution, c’est ma préférée ! Tu crois que ce sera sa vraie voix pendant le spectacle ? Ça doit faire bizarre si elle oublie les paroles…» Il est 20 heures devant les Patinoires du Littoral. Valentine, dix ans, ne tient plus en place. Elle s’apprête à vivre – comme elle le dit elle-même – son premier «vrai» concert.(...).
Sa cargaison de pop-corn et le programme de la soirée en main, Valentine se place dans la file qui conduit aux agents de sécurité. Elle présente nerveusement son billet d’entrée – ô combien sacré – puis pénètre au cœur du lieu mythique. La tension monte, les minutes semblent des heures et le paquet de pop-corn agonise à vue d’œil. (...). Une clameur s’élève, des voix féminines scandent le prénom de la chanteuse et tout le monde regagne sa place à la hâte.


Les lumières s’éteignent : «Ça va commencer!» lance la jeune fan surexcitée. Une lueur bleutée envahit la salle, des flashes fusent de tous côtés et – enfin! – Jenifer apparaît. Valentine lance un «c’est géant!» empreint d’émotion. «Neuchâtel, vous êtes prêts?» balance la chanteuse tout de noir vêtue. «Oui! Mais il y a aussi Travers...», rétorque timidement une petite voix. Les jeunes filles, qui composent l’essentiel du public, grimpent sur les chaises et brandissent leurs pancartes, nounours et gadgets clignotants en forme de cœur. A quelques mètres d’une banderole rehaussée d’un «Jenifer je t’aime», des mains se lèvent vers la scène et tentent désespérément d’atteindre celles de la chanteuse. «Elle est trop belle», s’émerveille Valentine. (...)

 

Cris hystériques

 

Instant d’intimité : la jeune Niçoise de 22 ans s’assied face à son public et enchaîne sur la mélodie de «Donne-moi le temps»… Les spectateurs dégainent aussitôt leurs briquets et des dizaines de petites lumières naissent dans l’obscurité. «Cette chanson, je l’adore», confie la fillette qui tente de manier l’engin de feu, fait mine de se brûler et se contente de fredonner les paroles de la ballade, qu’elle connaît par cœur.

 

Puis le rythme s’accélère. Valentine reconnaît d’emblée son air favori : «C’est Ma révolution ! J’étais sûre qu’elle allait la chanter !» La salle ressemble à une marée de bras d’enfants qui se balancent d’un côté puis de l’autre. Quelques cris hystériques retentissent du fond des patinoires et une voix puissante hurle «Jeni !». Mais le concert touche gentiment à sa fin et, après avoir remercié ses fans pour ce «moment magique passé en Suisse», la brune généreuse disparaît dans les coulisses. Les lumières se rallument et sans plus attendre, Valentine file en direction de la scène: «J’espère à fond la caisse qu’on pourra lui demander un autographe…» Mais un agent de sécurité explique que ce n’est pas possible, que l’artiste doit repartir tout de suite pour l’aéroport. La déception est perceptible, mais heureusement de courte durée. La jeune fan, comme envoûtée par ce premier concert et les yeux étincelants, clame que «c’était trop cool»! Et tandis que Jenifer repart en direction de Lyon, Valentine met le cap sur… son lit. Et annonce que cette nuit, elle va faire «de beaux rêves»…

 

Virginie Giroud

 


 

Le Progrès du 20/05/05 - Jenifer le retour

 

Après avoir enflammé à l'automne le Palais des spectacles de Saint-Étienne, la jeune chanteuse revient ce printemps avec toute sa fraîcheur et son talent. Sur scène le 24 mai.

Toujours aussi professionnelle, Jenifer, la gagnante de la Star academy 1, est de retour sur la scène du Palais des spectacles de Saint-Étienne. On l'attend dans un show tout aussi stylé et rock que celui offert, devant un public conquis, lors de son dernier passage.

La petite Niçoise fait son chemin. On oublie presque qu'elle a appris le métier au château, tant elle est désormais à l'aise et même aux côtés des plus grands comme on a pu le voir lors du show des enfoirés.

Elle mène une vraie carrière, ses albums s'arrachent et son dernier single qui devrait sortir en août est d'ores et déjà très attendu.

Son tube C'est de l'or, écrit par Calogero, a provoqué une vraie ruée, c'est d'ailleurs un ami du chanteur, Francis Maggiulli, qui assure la première partie du nouveau spectacle de Jeni (...)

Jenifer a grandi, elle est même maman, elle a beaucoup travaillé et le succès glané aujourd'hui apparaît amplement mérité. On est loin, très loin du stéréotype des chanteurs de la « Star ac ». Jeni s'est fait un style, une voix.

 


 

Le Progrès Saint-Etienne du 19/05/05 - Jenifer c'est de l'or

La jeune chanteuse sera sur la scène du Palais des spectacles de Saint-Étienne le 24 mai.

 

La revoilà plus pro que jamais. Jenifer la gagnante de la Star Académy N° 1 a fait sa place au soleil. On oublie presque qu'elle a appris le métier au château, tant elle est désormais à l'aise dans son style. Elle mène une vraie carrière, ses albums se sont arrachés et son dernier single C'est de l'or va dans le même sens. La chanson a été écrite par Calogero une référence et lorsqu'on sait qu'il est l'ancien chanteur des Charts on comprend pourquoi Francis Maggiulli un autre ancien des Charts assure la première partie du spectacle de la belle Jeni.
Désormais les plus grandes salles de France et d'Europe accueillent Jenifer. Après Neuchâtel en Suisse elle sera à Saint-Étienne en début de semaine prochaine. L'occasion de réentendre ses anciens tubes comme
Au soleil, Des mots qui résonnent, J'attends l'amour, Donne moi le temps, Ma révolution, dans un show toujours renouvelé, mixé dans le grand respect du spectacle vivant. Et elle en impose la petite Niçoise du respect, après avoir remporté les NRJ Music Awards en qualité de meilleure artiste féminine francophone et pour le meilleur album francophone Le Passage.
C'est non plus une jeune fille mais une vraie femme qui entrera sur scène dans un esprit du rock, (...)

 

Merci Alice ;-)

 


 

Matin Online du 19/05/05 - «J'aime danser avec mon fils»

 

JENIFER Elle chante demain en Suisse. Avant son concert à la patinoire du Littoral à Neuchâtel, elle se confie au «Matin»

 

Consacrée meilleure interprète féminine de l'année aux derniers NRJ Music Awards, Jenifer surfe plus que jamais sur la voie du succès. Juste avant son concert, demain à la patinoire du Littoral à Neuchâtel (places encore disponibles aux points de vente TicketCorner et Fnac), elle nous parle de ses «dernières fois»...

Jenifer, quel a été le motif de votre dernier fou rire ?
C'était il y a quelques jours, sur scène. Après son solo, mon batteur fait tournoyer ses baguettes en l'air et les rattrape. Mais ce coup-là, il s'est planté et les baguettes ont fini à l'arrière-scène. En voyant sa tête, j'ai piqué un fou rire énorme.

A quand remonte le dernier sourire que vous avez fait à votre bébé, Aaron (18 mois), auquel vous dédiez votre single «C'est de l'or» ?
Là, maintenant. Chaque fois que je le regarde, je souris. La vision de la vie est beaucoup plus positive quand on a une petite merveille comme ça. Un bébé, ça vous colore la vie en rose.

Dernier film vu au cinéma ?

C'était «Alive», avec mon chéri (
n.d.l.r.: Maxim Nucci, compagnon de Jenifer, qui jouait le premier rôle dans ce film sorti l'an passé). En fait, je ne vais pas souvent au ciné. Je préfère regarder des DVD à la maison.

Dernière petite folie ?

Une paire de chaussures que je me suis achetée hier, avec des papillons dessus. Elle était kitsch à mourir, comme je les aime !

Un souvenir de votre dernier passage en Suisse ?
Oh là là! j'avais fait une overdose de chocolat... Ce n'était pas très raisonnable. En fait je ne connais pas bien votre pays. Mais j'ai une réelle envie d'y passer mes vacances un de ces jours. Promis.

La dernière danse ?
C'était ce matin, avec mon fils dans les bras. J'aime danser avec lui et voir ses sourires et c'est réciproque.(...)


Votre dernier mot ?

Merci. C'est le mot qui résume le mieux ce que j'ai envie de dire tous les soirs aux gens qui viennent me voir sur scène.

 

PASCAL PELLEGRINO

 


 

L'Independant Pyrénées Orientales du 15/05/05 - Jenifer accomplit son "passage" à l’âge adulte

 

Invitée par Boitaclous pour la tournée "Le passage", Jenifer est toujours "la préférée" des petites filles et des plus grandes. Un public qui suit son idole dans un nouveau style résolument pop-rock...

 

Fini le mini-kilt et l’effet Star Ac’.

 

Jenifer est devenue une jeune femme épanouie de 22 ans, une maman comblée et surtout, une femme amoureuse.
Et les titres de son deuxième album s’en ressentent. Son attitude sur scène aussi. Sensuelle, énergique, elle n’a pas besoin de courir dans tous les sens pour occuper la scène. Encore moins pour toucher son public. Car le palais des expositions est pratiquement plein pour accueillir celle qui met "de l’or dans leur cœur", comme l’affichait la banderole d’une jeune admiratrice.(...)
Après une première partie enlevée à un rythme effréné par Francis Magiulli, jeune artiste que l’on commence à entendre sur les ondes, elle est enfin là, en ombre chinoise derrière un drap blanc. Sa révolution/
Après trois titres d’échauffement, la chanson éponyme de l’album, "Le passage", finit d’affirmer la révolution d’une jeune femme qui réalise "le passage à l’âge adulte", comme le répète le refrain.
Les grands moments de communion entre Jenifer et ses fans se font sur les tubes de premier album. Briquets, bras levés et paroles synchronisées sur les lèvres, un véritable rituel sacré.
C’est sur les titres comme "Au soleil", ou "Des mots qui résonnent", rôdés sur une première tournée, que Jenifer apporte le plus sa touche d’originalité sur des partitions connues par cœur. Une petite session acoustique, plus intimiste, permet auxplus âgés de profiter du texte de "Pour toi" écrit par Marc Lévy, l’écrivain romantique du moment. Petits bonus, une reprise de Suzanne Vega, "Tom’s Dinner" et celle d’une reine du blues, Laura Lee et son "Dirty Man", repris récemment par Joss Stone. Jenifer s’y fait plaisir à chanter en anglais. Les jeunes admirateurs, eux, ne suivent pas vraiment. C’est la preuve qu’elle devra sans doute attendre un ou deux albums de plus pour faire quelque chose qui lui ressemble à 100%. Plus rock encore, à en croire les riffs et l’énergie d’un titre inédit "Mauvais sang", dont Jenifer a offert l’exclusivité à ses fans. Pour le moment, ce qui compte, ce sont des dizaines de petites filles qui garderont le souvenir de leur idole, si proche.
Et ça, "c’est de l’or"pour elles.


Emilie Huet

 

Merci Frantz ;-)

 


 

Ouest France La Roche sur Yon du 12/05/05 - 3 000 fans de Jenifer au parc des expos des Oudairies mardi soir

 

3 000 fans de Jenifer ont participé au concert de la première lauréate de la Star Ac', mardi soir, aux Oudairies.

Jenifer, la première lauréate de la célèbre Star Academy, a su digérer sa rapide notoriété. Auteur d'un premier album en 2002, elle revient avec « Le passage », un deuxième opus où l'on retrouve Calogero, Kyo et Marc Levy comme parrains bienveillants. Mardi soir, ils étaient 3 000 aux Oudairies.
Mardi, 20 h 30, salle des Oudairies. Francis Maggiuli, ancien membre du groupe Les Charts pose sa guitare, après une demi-heure de concert. L'obscurité envahit l'immense salle, dans laquelle 3 000 personnes ont pris place quelques heures plus tôt. Les filles crient au son des guitares électriques qui s'accordent sur scène. Soudainement, la lumière revient. Le rideau tombe et Jenifer apparaît. L'hystérie gagne les premiers rangs, les flashes crépitent, les banderoles s'élèvent, la température monte. Au premier échange avec le public yonnais, le courant passe immédiatement. « C'est la troisième fois que je donne un concert à La Roche et vous me réservez toujours un accueil chaleureux, confie la chanteuse. Ce soir, je chante pour vous, qui m'apportez tant de bonheur. » Et c'est parti pour deux heures de show.

Produit de la télé, Jenifer a réussi à s'extirper de ce carcan cathodique pour s'épanouir dans une prometteuse carrière de chanteuse. Son premier album sort en mars 2002. Des tubes comme « J'attends l'amour », « Au soleil » assurent son succès et transforment l'essai en coup de maître. Puis la jeune fille s'accorde quelques mois de répit avant de revenir avec « Le passage », un deuxième opus très attendu par ses fans.

La plupart des mamans sourient au bonheur de voir leurs bambins s'amuser sur les titres des deux albums de la chanteuse, certains papas attendent patiemment que le concert se passe. « Nous avons offert le concert à nos enfants pour leur anniversaire, mais nous nous faisons plaisir aussi », avoue un couple. Anne-Sophie, 12 ans, est une fan de la première heure. « Dans ma chambre, j'ai 30 posters de Jenifer et je l'ai vue sept fois sur scène », lance-t-elle enthousiaste.

A la sortie, certains donneraient le monde pour remonter le temps de deux heures. (...). Anne-Sophie, quant à elle, savoure le plaisir jusqu'au bout en assistant au départ de sa star

 


 

Tahiti Presse du 01/05/05 - Jenifer heureuse d'avoir chanté "à côté de l'océan Pacifique"

"Vous habitez au paradis !" s'est exclamée samedi soir la chanteuse Jenifer en s'adressant à son public polynésien à l'issue de son concert qui a rassemblé plus de 4 000 spectateurs, selon les organisateurs, à l'espace To'ata, à Papeete. La gagnante de la première édition de la Star Academy quittera la Polynésie française dimanche soir pour Paris.

 

"J'ai attrapé un coup de froid dans l'avion en venant à Tahiti mais le public polynésien m'a porté ce soir" a déclaré Jenifer en sortant de scène. Elle a ajouté: "Je me suis éclaté. C'était génial! Je suis heureuse d'être ici à Tahiti dans un cadre paradisiaque. J'ai chanté juste à côté de l'océan Pacifique. C'était magnifique". Au total, Jenifer a chanté vingt chansons, soit le répertoire qu'elle interprète lors de ses tournées en métropole (...).

Une exclusivité sur scène

A la quatrième chanson, Jenifer a eu la surprise de voir entrer en scène son mari, Maxime Nucci, compositeur et acteur qui l'a accompagné à la guitare. "Maxime est quelqu'un de très pudique et timide. De le voir sur scène a été une grande surprise. Cela m'a profondément touché" a commenté Jenifer qui avoue que c'était la première fois que Maxime montait sur scène.
Durant son court séjour en Polynésie, le couple s'est rendu à Moorea (îles du Vent). "J'y ai découvert le monde de la mer, mais aussi les fleurs, les habitants. Cependant je n'ai pas nagé avec les dauphins, car je les adore et de les voir enfermés dans un bassin m'a fait mal", a déclaré Jenifer.

Un collier de perles pour la chanteuse

Plage, mer, soleil étaient au programme de la jeune vedette de 21 ans, qui, accompagné de son mari Maxime, a vécu une seconde lune de miel.
Vendredi, Alexandrine Wan, la fille du plus important perliculteur de Polynésie française, a offert un collier de perles aux reflets turquoise à Jenifer.
La chanteuse quittera Tahiti dans la nuit de dimanche pour la métropole.
"De retour en France, je fais faire une pause d'une semaine et je reprendrai ma tournée par Perpignan" a indiqué Jenifer qui affirme d'autre part: "Je reviendrai si les Polynésiens m'accueillent de nouveau".

Jenifer en concert à Tahiti samedi soir.

A l'extrême droite de ce cliché, Maxime Nucci, le mari de Jenifer, qui lui a fait la surprise de l'accompagner à la guitare.

Jenifer a su conquérir le public polynésien

Jenifer prête à revenir en Polynésie pour d'autres concerts.

La jeune chanteuse a interpreté ses principaux tubes sur scène.

Beaucoup de monde place To'ata pour assister au concert de Jenifer.

 

Crédit: Ch. DUROCHER - Tahitipresse