Articles de presse Mai 2019 (extraits)

:: Mises à Jour du Site

:: Accueil

:: Biographie

:. Communauté
• Forum
:. Agenda
• Télé / Radio
:. Revue de Presse
• Couvertures de Magazines
• Articles de Presse
• Articles de Magazines
• Jen vue par
:. Discographie
• Téléchargement Titres
• CD
• DVD
:. Concerts
• Infos & Dates Concerts
• Programmes
:. Médias
• Vidéos
• Audios
Livres
:. Album Photos
• Photos Reporters
• Caps Télé
:. Filmographie
Cinéma
Téléfilm
Théâtre
:. Look
Mode
:. Palmarès
• Top Albums
• Top Titres
• Top DVD
• Distinctions
:. Liens
• Associations
• Sites Officiels
• Facebook Jenifer
• Twitter Jenifer
• Instagram Jenifer
:. Shopping
• La Boutique
:. Le Site JUA.
• Les Archives
• Contact

 

Le Quotidien du 27/05/2019 - Sur scène à Metz Jenifer a écrit une nouvelle page plein d'énergie

 

La chanteuse était en concert aux Arènes de Metz dimanche soir. Son nouvel album était bien sûr à l’honneur mais étaient aussi au rendez-vous de nombreux tubes qui ont marqué sa carrière. Elle se produira cet été dans de nombreux festivals et assurera à l’automne la deuxième partie de sa tournée.

Jenifer écrit depuis déjà presque 18 ans une belle histoire avec le public. De nombreux tubes ont marqué les chapitres et l’artiste a réussi à créer avec les gens un véritable lien. Ceux-ci l’ont vue grandir, beaucoup ont même grandi avec elle et c’est avec beaucoup de respect et de bienveillance que l’histoire continue.

De retour avec un huitième album Nouvelle page, elle s’est lancée dans deux tournées. La première lui a permis de se produire dans les plus grandes salles et les Zéniths d’Ajaccio à Metz pendant ces trois derniers mois. C’est ainsi aux Arènes qu’elle a écrit avec émotion l’épilogue de cette série de concerts intitulée « Flamboyante et électrique ».

Plaisir et émotions sincères

Le titre du spectacle porte bien son nom. Jenifer arrive sur Hey Jen, extrait de son nouvel album et elle donne le ton d’un concert très énergique. Ce titre lui permet de régler ses comptes avec une certaine presse et les paparazzis. L’artiste a connu des épreuves ces dernières années et se montre plus résolue que jamais à continuer sa route. « Je hais le photographe qui a laissé des traces, ça n’en vaut pas le coup. J’ai laissé cet orage et la vie passe, je resterai debout. »

Elle est restée debout et son plaisir d’être sur scène n’est pas feint. Elle enchaîne avec Ma révolution, titre toujours aussi efficace et qui avait lancé son deuxième album en 2004. Le temps est passé et Jenifer n’a définitivement rien perdu de son énergie et de son alacrité. Ces retrouvailles avec le public sont un réel moment de partage. Très varié musicalement, et abordant des thèmes très personnels, parfois plus légers aussi, son nouvel album semble taillé pour la scène. Respire lui permet de s’amuser avec le public et ce titre résolument pop est un des plus efficaces de l’album.

Derrière les soleils est un bel hommage, vivant et lumineux, à ses deux fils. L’émotion se retrouve dans plusieurs titres de cette Nouvelle page. L’un des titres les plus forts du disque, Encore et encore écrit par Yohann Malory, évoque la perte d’un proche, épreuve qu’elle a connue dans des conditions particulièrement tragiques. Tout le monde peut cependant s’approprier le texte. L’artiste finit la chanson au bord des larmes.

Public toujours plus large

Deux medleys permettent à Jenifer de surprendre et s’amuser. Son titre Un petit tour prend des tonalités reggae en était subtilement chanté avec No Woman No Cry. Ses tubes Si c’est une île, Comme un hic, Les jours électriques et Sur le fil sont un très bon moment de scène que la chanteuse mixe avec Bootylicious des Destiny’s Child. Jenifer a le goût de la scène, s’y amuse et le public ne boude pas son bonheur en retrouvant les nombreux tubes qui ont marqué sa carrière. Les lampes des téléphones portables ont remplacé les briquets mais J’attends l’amour est une madeleine de Proust musicale. Toutes les générations connaissent le refrain. C’est d’ailleurs aussi l’une des raisons du succès de Jenifer et de sa pérennité.

Son public est très varié : des amis dans la trentaine, des couples de tous âges, des parents venus avec leurs enfants, dont certains ont découvert les chansons de l’artiste à travers les CD de leurs parents. Pour ce nouvel album, Jenifer a travaillé aussi avec de nouveaux auteurs et compositeurs. En duo sur le disque, Les choses simples, titre écrit par Slimane, reste en solo sur scène tout aussi agréable.

Son nouveau single, Comme c’est bon, écrit et composé par Christophe Maé, Paul École et Michael Désir, lui permet de chanter le plaisir de retrouver la scène, le public et de partager de
nouveau des émotions sur scène. Les quatre musiciennes qui accompagnent Jenifer sur scène ne manquent elles non plus ni de talent, ni d’énergie. Parmi les titres qui lui ont permis d’élargir son public, le très bon Je danse et Tourner ma page sont dans la setlist. Son amour pour la musique est intact, elle montre sur scène avoir cette capacité à emmener sa voix sur de nombreux terrains et à ne jamais faire de compromis sur l'émotion.

A L’Atelier le 14 novembre

Ce retour sur scène lui va bien et sa Nouvelle Page est à son image : joyeuse, enjouée, joliment nostalgique parfois mais toujours profondément vivante. Jenifer a des titres qui sont plus que des tubes, des chansons sur lesquelles elle pourrait difficilement faire l’impasse en concert tellement le public les a plébiscitées et continuent de les aimer. Sa chanson « porte-bonheur » comme elle le dit, Au Soleil, en fait partie. Chacune et chacun reprend les paroles et elle est de ces titres réussissant à traverser les époques. Donne-moi le temps est aussi l’un de ces incontournables avec lesquels Jenifer a écrit son histoire.

Dernier concert de cette première partie de tournée, l’émotion est certainement encore plus au rendez-vous et l’artiste profondément humaine, ne cache pas la sienne. Notre Idylle, premier extrait du dernier album, clôt avec fougue et panache ce concert. Écrit et composé par le Thionvillois Corson et Boban Apostolov, ce tube est assurément l’un de ses meilleurs titres. Le clip et ses plus de dix millions de vues sur YouTube sont aussi les témoins de cette réussite. Très pop, ce titre lui a permis une nouvelle fois de surprendre et d’élargir son public.

Pendant près de deux heures, Jenifer a fait la part belle à son nouvel album sans oublier ses tubes qu’elle prend plaisir à chanter, le tout créant un spectacle riche, bien équilibré et porté par une artiste passionnée. Après le temps des festivals cet été, l’artiste enchaînera à l’automne avec la suite de sa tournée, celle-ci intitulée « Proche et intime ». Elle fera escale à L’Atelier (Luxembourg) le 14 novembre.

Nikolas Lenoir

 


 

La République du Centre du 25/05/2019 - Jenifer a fait briller le Zénith

Merci pour le scan Julie <3

 


 

La République du Centre du 24/05/2019 - Jenifer, ce soir, au Zénith

Merci pour le scan Julie <3

 


 

Le Républicain Lorrain du 24/05/2019 - Jenifer : "Pour faire ce métier, il faut être soi-même"

En tournée pour son dernier album Nouvelle page , Jenifer sera en concert dimanche 26 mai à 18 h aux Arènes de Metz. La chanteuse en profite également pour revisiter avec tendresse, et sans nostalgie, ses anciens tubes.

Comment se passe votre tournée ? Est-elle plus sereine que la précédente ?

Jenifer : « Ce sont de jolies retrouvailles que j’ai la chance de vivre parce qu’il y a cette « nouvelle page », ce renouvellement. C’est surtout un moment très joyeux où j’exprime mes sentiments. Je crée un moment d’évasion pour le public. La scène est toujours la meilleure des récompenses. Je revisite mon répertoire, je fais chanter la salle sans renier ce que j’ai fait.

Réussit-on à écrire une « nouvelle page » ?

C’est une philosophie de vie. C’est se remettre les idées en place même si le livre reste le même. Il y a eu tellement de changements autour de moi, comme mon changement de maison de disques... J’aspirais à quelque chose de plus positif. C’est légitime après dix-huit ans de carrière !

C’est un album très intime…

C’est une mise à nu que j’accepte, que je n’avais pas eu sur les anciens. Avec l’âge, on prend conscience de ce qu’on a la chance de vivre. Ce nouvel album est né en discutant avec des auteurs, des témoins de ma vie qui sont plus impudiques que moi. Ils ont su trouver les mots qui me correspondent.

Sur scène, vous chantez aussi d’anciens tubes dont le plus célèbre d’entre eux, Au soleil . Pourquoi ?

J’aime tous mes albums. Ils correspondent à un certain âge et à une certaine humeur. Ils ont marqué des moments de ma vie donc c’est plaisant de rouvrir le livre. Je me dis que ces chansons vont peut-être parler à quelqu’un qui a vécu ces mêmes émotions, par exemple un moment de vacances avec Au soleil ? Ce sont des chansons fédératrices. Les gens qui viennent ont envie de les chanter. Et puis, ce n’est pas de la nostalgie mais de la tendresse sur le temps passé. En pensant à cette tournée, j’ai vraiment imaginé une fête, que ça chante. Un vrai moment d’évasion.

Vous avez retrouvé votre fauteuil de coach dans le télécrochet The Voice. Pourquoi ?

Je m’amuse. C’est une belle émission, bienveillante envers les talents qui sont accueillis. J’ai envie de pouvoir les aider à s’affirmer. Cela me plaît d’être derrière, sachant qu’eux et moi, nous partageons la même passion.

Quelles sont, selon vous, les qualités requises aujourd’hui pour réussir dans ce métier ?

Il faut être soi-même, ne pas jouer de rôle En participant à ce télécrochet, même si on passe devant des millions de téléspectateurs, il ne faut pas s’en contenter. Il faut continuer à travailler avec passion, amusement et, surtout, être honnête.

 

Interview : Paul-Marie PERNET.

 


 

La République du Centre du 22/05/2019 - Musique La chanteuse Jenifer se confie avant son concert au Zénith d'Orléans, vendredi 24 mai

Sur les routes depuis début mars, Jenifer est attendue, ce vendredi soir, à Orléans, à l’occasion de sa tournée "Flamboyante et électrique".

Qu’est-ce qui vous a poussée à reprendre la route ? "Le public, les nouvelles énergies, l’envie de partager mes nouvelles chansons mais aussi de revisiter mon ancien répertoire pour lequel j’ai une vraie tendresse…"

Avant cette tournée Flamboyante et électrique, vous étiez déjà sur les routes avec Proche et intime. Pouquoi ce choix de deux tournées ? "J'aime les endroits qui ont de l'âme comme les théâtres par exemple. Et puis, entamer cette tournée dans des lieux plus intimes me permettait de retrouver le public autrement, presque de ne faire qu'un avec le public. Ça m'a donné beaucoup d'énergie pour commencer cette tournée des grandes salles."

Quel plaisir avez-vous à vous retrouver sur scène ? "J’aime l’échange qu’il peut y avoir. La scène rend les chansons vivantes. Ce sont beaucoup de sentiments, une certaine mise à nu qui m’a fait déplacer mes propres limites. C’est beaucoup d’enjeu et d’excitation à la fois. Le concert est un moment d’évasion, du divertissement pur dont on a tous besoin."

Pour ces concerts, vous avez choisi de vous entourer de musiciennes. Un choix militant ? "En pensant à ce nouveau spectacle, j’ai souhaité avoir de nouvelles personnes autour de moi. J’ai cherché des talents et j’ai littéralement craqué sur ces filles qui viennent d’univers très différents du mien et qui effectuent là leur première tournée. Elles amènent beaucoup de fraîcheur et de spontanéité. C’est un peu comme une soirée entre copines."

À quoi peut s’attendre le public ? "Pour la génération qui a vécu la Star’Ac, qui m’a suivie de près ou de loin, ce concert sera l’occasion de revivre des moments de légèreté, de se remémorer quelques souvenirs, de découvrir aussi les chansons du nouvel album… C’est très positif."

Cette histoire d'amour avec le public,
c'est la moitié de ma vie !

Quelques mots sur ce nouvel album, le huitième, intitulé « Nouvelle page ». Vous aviez envie d’autre chose ? "Absolument, et au bout de 18 ans, c’est légitime. J’avais toujours été dans la même maison de disques, j’avais envie d’avoir de nouveaux points de vue. Quand j’ai commencé, j’avais 18 ans, les gens m’ont vue grandir. Cette histoire d'amour avec le public, c'est la moitié de ma vie. C'est le public qui m'a faite, c'est grâce à lui que je suis encore là. Mais j’avais besoin de prendre du recul, de me remettre en question. Et tout ça m’a encouragée à raconter de nouvelles histoires. Encore plus vraies."

Cette saison, vous avez également retrouvé votre fauteuil dans The Voice… "C’est toujours un réel plaisir de retrouver cette équipe. J’y fais toujours de très belles rencontres, c’est une aventure humaine. Il y a beaucoup de bienveillance autour des talents, on est là pour eux. J’aime beaucoup la recherche des chansons, le travail de coaching… Ce sont beaucoup d’échanges autour d’une passion commune : la musique."

Comment arrivez-vous à tout concilier ? "Tout est une question d'organisation. Je décuple mes énergies car j'en reçois beaucoup quand je suis sur scène. Forcément il y a un peu de fatigue, mais je vois mes enfants, je dors bien, je me sens épanouie... C'est de l'organisation : les enregistrements de The Voice se sont faits bien avant la tournée, là, ça se chevauche un peu avec les lives, les deux journées de coaching, mais c'est condensé quand mes enfants sont à l'école. La tournée fait que je suis un peu moins présente les soirées, mais je réussis souvent à rentrer... Et surtout, les plages où je n'ai rien, je rattrape le temps... Je fais de mon mieux, comme toutes les mères."

Pratique. Vendredi 24 mai, à 20 heures, au Zénith.
Tarifs : de 3
9 € à 59 €.

 


 

Paris-Normandie du 21/05/2019 - Jenifer, en concert à Rouen, a tourné dans une adaptation de Michel Bussi

Concert. Jenifer n’est pas revenue que dans « The Voice », elle a aussi sorti un nouvel album, « Nouvelle page », avec lequel elle effectue une tournée qui passe par le Zénith à Rouen jeudi. Interview.
Véronique BAUD

Nouvel album, nouvelle maison de disque, retour dans « The Voice », premier rôle dans un téléfilm à succès, tout semble sourire à Jenifer qui avec 15 ans de carrière déjà trace son chemin et revient avec un huitième album, « Nouvelle page ».

Une nouvelle page en quoi ?

« Comme un retour aux sources, pour retrouver les premières sensations que j’ai aimées dans la musique, avec deux amis à moi comme plumes pour parler des choses de la vie, c’est plus facile. La page est nouvelle, le livre est le même, avec ma façon optimiste de voir la vie. J’ai aussi changé de maison de disque et de musiciens pour avoir ce nouvel élan, une nouvelle énergie. »
Dans « Le temps est assassin » sur TF1

Et comment cela se traduit-il sur scène ?

« Je reviens à la pop de mes débuts et j’ai un metteur en scène avec lequel on a travaillé sur de jolies lumières. Et je ne suis entourée que de filles musiciennes, qui chantent aussi. Elles viennent d’univers différents, ce qui me permet de retravailler l’ancien répertoire. Je suis lucide sur mon parcours, j’ai une chance énorme de pouvoir vivre de ma passion. »

Vous êtes revenue à The Voice avec bonheur ?

« Je suis venue de la Star Academy et c’est vrai que ça m’a servi de vitrine. The Voice, malgré la grosse machinerie, c’est plein de bienveillance. On y voit une grande mixité, diversité et on fait briller au maximum les candidats. C’est un honneur d’être au côté de Julien Clerc, pour qui j’ai une immense admiration, qui est un grand compositeur, une bible ouverte, d’une grande culture musicale. Mika aussi, qui est un très bel artiste, brillant et Soprano c’est quelqu’un d’honnête et de très attachant. »

Et votre rôle dans un téléfilm « Traqués », ça a été une belle aventure ?

« C’était un défi pour moi, mais j’avais craqué sur le personnage et ça a marché au-delà de mes espérances. C’est très flatteur. Je viens de recommencer avec l’adaptation pour TF1 de « Le temps est assassin » de Michel Bussi qui sera bientôt diffusée. »

Vous faites partie des parrains et marraines de l’association Le Refuge qui prend en charge des homosexuels en détresse, pourquoi ?

« En effet cela fait plusieurs années que je les soutiens car ce combat me touche. On parle d’amour ici. Lorsque je peux, j’interviens, même si je suis moins disponible que d’autres. Je soutiens aussi une association de lutte contre le cancer en Corse, cela fait partie de mon éducation. »

Jenifer

Au Zénith de Rouen le jeudi 23 mai à 20 h. Tarifs 39/59 €.

 


 

Télé-Loisirs du 20/05/2019 - Jenifer en concert à Paris : émue aux larmes, débordante d'énergie, la chanteuse a électrisé la Seine Musicale !

Dimanche 19 mai 2019, Jenifer faisait une escale à Paris pour une date sold-out de sa nouvelle tournée. Un show pop et grisant. Compte rendu.

Des retrouvailles très attendues ! Dimanche 19 mai 2019, plus de six ans après son dernier concert parisien, Jenifer avait donné rendez-vous à ses fans à la Seine Musicale à Paris. Dans une salle pleine à craquer et acquise à sa cause, la chanteuse de 36 ans a livré un show pop, festif et généreux. Entourée de quatre musiciennes –basse, guitare, clavier, batterie-, Jenifer enchaîne pendant près de deux heures tubes anciens et nouvelles chansons. Plus épanouie que jamais, la star surprend par une énergie enivrante et une gouaille enthousiasmante. Vocalement bluffante, la première gagnante de la Star Academy sur TF1 (c'était il y a 17 ans déjà) se donne sans retenue pendant près de deux heures. Jusqu'à parfois déborder et dévoiler ses failles.

Émue par ses retrouvailles avec son public parisien, la coach de The Voice ne peut contenir ses larmes à plusieurs reprises. D'abord sur Encore et encore, titre de son dernier album où elle se livre sur l'assassinat de son oncle en Corse en décembre 2017. Puis sur Derrière les soleils où son plus jeune fils chante. En plein milieu du morceau, la maman peine à poursuivre... Enfin, sur Donne moi le temps, l'un des derniers tableaux de son concert, Jenifer, émue aux larmes, laisse chanter son public... Mais rapidement Jenifer se reprend à chaque fois et retrouve le sourire. Grâce à un show enlevé et coloré, la Nouvelle Page de la chanteuse se veut plus pop et solaire que jamais. Après des années de doute, Jenifer a retrouvé le sourire. Pour le plus grand bonheur de son public.

Après Paris, la tournée de Jenifer s'arrêtera prochainement au Zénith de Rouen (le 23 mai), au Zénith d'Orléans (le 24 mai) ou encore aux Arènes de Mets (le 26 mai). La chanteuse donnera ensuite le coup d'envoi de sa tournée d'été où elle passera par de nombreux festivals. Pour les fans parisiens qui l'auraient loupé à la Seine Musicale, Jenifer livrera un ultime show de sa tournée à la Salle Pleyel à Paris le 15 décembre 2019.

 


 

Melty du 20/05/2019 - Jenifer en concert à Paris pour sa nouvelle tournée, elle fait un come-back totalement réussi (Report)

 

Jenifer est de retour sur scène et on ne pouvait pas louper ça !

Il y a quelques jours, on a retrouvé Jenifer sur le premier direct de The Voice 8 et elle a dû prendre une décision étonnante ! Mais aujourd'hui, ce n'est pas en tant que coach mais en tant qu'artiste à part entière qu'on la retrouve à La Seine Musicale. C'est dans un salle pleine à craquer que l'interprète de "Notre idylle" a posé ses valises le temps d'une date de sa tournée Nouvelle Page, l'occasion pour melty de découvrir son tout nouveau spectacle électrique et flamboyant ! Accompagnée par quatre musiciennes, le concert se lance avec "Hey Jen", histoire de donner le ton d'un show extrêmement bien ficelé. "Bonjour Paris ! C'est ma première fois ici, à La Seine Musicale !" et pour le coup, elle pourra compter sur le soutien de ses fans venu la soutenir.

Pendant presque deux heures, les tubes s'enchaînent et la chaleur dans la salle monte crecendo. Jenifer s'offre un bain de foule pendant "Comme c'est bon", son nouveau single écrit par Christophe Maë, laisse échapper quelques larmes sur "Encore et encore" et "Derrière les soleils" chanson dédiée à ses deux fils. Quelques minutes après, le sourire est de retour sur "J'attends l'amour" où elle invite une fan sur scène. Après 15 ans de carrière, l'icône française de la pop est toujours là et on sent qu'elle est heureuse et complètement à sa place sur scène ! On retiendra sa belle performance sur "Le souvenir de ce jour", une vraie madeleine de Proust pour les afficionados de la première heure.

On touche à la fin du concert quand Jenifer introduit son cultissime "Au soleil" qu'elle nomme sa "chanson porte-bonheur". Elle s'imite elle-même dans le clip qui cumule aujourd'hui des millions de vues et c'est plutôt drôle ! Elle conclue cette nouvelle page par "Notre Idylle", un titre très bien trouvé pour une chanteuse qui a réussi a gardé un lien unique avec son public qui la suit depuis maintenant de longues années... Et si vous n'avez pas eu vos places pour cette date sold out, Jenifer est en concert dans toute la France, fera quelques festivals cet été et terminera par la salle Pleyel à Paris le 15 décembre 2019 !

 


 

Presse Océan du 13/05/2019 - Nantes. (ENTRETIEN) Jenifer vient tourner sa "Nouvelle page" au Zénith jeudi

La tournée "Nouvelle page" de la chanteuse Jenifer (également juré de l'émission The Voice) fait halte au Zénith jeudi 16 mai. L'occasion de la "cuisiner" juste avant son show et d'évaluer sa culture nantaise...

Presse Océan : Votre tournée se passe bien ?
Jenifer : "Plutôt très bien ! j'ai la sensation de retrouver les gens, je reçois énormément d'amour. J'ai arrêté ma précédente tournée assez brutalement (NDLR : le minibus de sa tournée a été impliqué en mars 2017 dans un terrible accident qui a coûté la vie à deux personnes) et j'ai dû interprété beaucoup de chansons après pour retrouver l'envie et les sensations qui m'ont fait aimer la musique. J'avais besoin de me livrer davantage avec un album plus personnel et de retrouver la musique pop de mes débuts. Tout cela fait que quand j'ai commencé à attaquer cette tournée le 8 mars, j'avais l'impression que c'était la première fois."

PO : Et c'est nouveau comme sensation ?
Jenifer : "À chaque fois ça me fait ça mais là encore plus que d'habitude. Mais c'est vrai que là aussi, je me suis choisie une nouvelle équipe avec de vraies bonnes musiciennes - que des filles - et leur fraîcheur apporte beaucoup. on revisite l'ancien répertoire et ce concert devient un hymne à la fête."

PO : À quoi le public nantais doit-il s'attendre ?
Jenifer : "À ce qu'on s'abandonne, nous et eux, pendant deux heures de spectacle avec comme point commun l'envie de lâcher prise. C'est l'occasion de laisser tomber les aléas du quotidien car on va réouvrir les pages de ma vie en revisitant certains titres; il y aura Au soleil, il y aura "J'attends l'amour", "Ma révolution" que l'on mélangera aux nouvelles créations pour un rendu radicalement pop, ça sonne quoi ! Avec les filles, on va faire chanter le public."

PO : Comment avez-vous choisi vos musiciennes ?
Jenifer : "À la base je cherchais des énergies. Certaines ont déjà des groupes. Audrey ma guitariste, par exemple, faisait de la musique chez elle à Rennes. On est allé la chercher et on l'a castée sur vidéo. Elles sont quatre autour de moi et ce ne sont que des passionnées qui partent pour la première fois en grosse tournée".

PO : Vous êtes déjà venue en concert ici, vous avez des souvenirs précis de Nantes ?
Jenifer : "C'est assez furtif à chaque fois je vous avoue mais je repars toujours avec les gâteaux qu'il faut, j'adore le beurre... Cela fait longtemps que je n'étais pas venue donc je suis ravie que les Nantais aient répondu présent à ce rendez-vous".

PO : Pour l'émission dédiée aux talents de la chanson "The Voice" vous avez décidé d'aider Sidoine. Il a grandi à Saint-Lyphard, ici le public l'aime aussi beaucoup, qu'est-ce qui vous a séduit chez lui ?
Jenifer : "Ah Sidoine ! c'est un très bel artiste. ce qui m'a séduit c'est le pack Sidoine, qu'il fasse sa propre musique avec déjà sa singularité. Il propose quelque chose de différent - d'ailleurs cette année il y avait une grande diversité dans les candidats - et c'est pour ça que je l'ai gardé. Je le trouve malin, même dans son écriture, très honnête, je lui souhaite de réussir pleinement son projet professionnel".

PO : Vous connaissez ces autres artistes nantais ? Pouvez-vous nous dire ce que vous en pensez ?
C2C : "Ils sont Nantais ? Ah mais j'adore, d'ailleurs j'ai l'album, je les ai écoutés en boucle quand ils l'ont sorti."
Christine and The Queens : "Elle je l'adore, je suis fan. C'est une artiste exceptionnelle qui a fait de très belles choses avec un univers juste à elle. Un peu comme Angèle, je trouve, la jeune génération a beaucoup de talent".
Elmer Food Beat : "(...) Peut-être ? Mais ils ont chanté quoi ? Vous pouvez-m'aider ? (La rédaction : "Le plastique c'est fantastique ?") Ah oui ! Ce ne sont pas eux, aussi, qui chantent La caissière de chez Leclerc ? Ils sont sur une de mes playlist."

PO : Vous pensez continuer l'aventure de The Voice en tant que juré combien d'années encore ?
Jenifer : "Pour l'instant, je vais me concentrer sur cette saison-là et puis ensuite pourquoi pas, on verra en fonction des propositions. Malgré la grosse machinerie qu'est TF1 c'est quand même très bbienveillant et je trouve ça cool de donner ainsi leur chance aux jeunes artistes."

Propos recueillis par Lucie Beaupérin

 


 

Le Bien Public du 12/05/2019 - Jenifer au Zénith de Dijon : une Nouvelle Page" et une avalanche de tubes