Articles de presse Mars 2002 (extraits)

:: Mises à Jour du Site

:: Accueil

:: Biographie

:. Communauté
• Forum
:. Agenda
• Télé / Radio
:. Revue de Presse
• Couvertures de Magazines
• Articles de Presse
• Articles de Magazines
• Jen vue par
:. Discographie
• Téléchargement Titres
• CD
• DVD
:. Concerts
• Infos & Dates Concerts
• Programmes
:. Médias
• Vidéos
• Audios
Livres
:. Album Photos
• Photos Reporters
• Caps Télé
:. Filmographie
Cinéma
Téléfilm
Théâtre
:. Look
Mode
:. Palmarès
• Top Albums
• Top Titres
• Top DVD
• Distinctions
:. Liens
• Associations
• Sites Officiels
• Facebook Jenifer
• Twitter Jenifer
• Instagram Jenifer
:. Shopping
• La Boutique
:. Le Site JUA.
• Les Archives
• Contact

 

Le Parisien du 27/03/02 - Jenifer : voilà l'album

 

La lauréate de « Star Academy » vient de sortir son premier album. Au fil des onze chansons douces et sucrées, elle évoque les amours adolescentes. Un disque sans surprise qui devrait plaire à ceux qui l'attendent depuis la finale du jeu de TF 1.

 

L'ALBUM que Jenifer, la lauréate de « Star Academy », a livré lundi dans les bacs des disquaires et des grandes surfaces, a pour fil conducteur les amours barbouillées de l'adolescence. On a affaire, ici, à une ribambelle de bonbons roses et acidulés. Tout au long des onze titres plus ou moins réussis, elle fredonne ses chansons comme on mastique un chewing-gum à la fraise. Doucement, avec une nonchalance parfois attendrissante. Il est vrai qu'il ne fallait pas s'attendre, de la part de la poupine et mignonne Jenifer, lissée douze semaines durant par TF 1, à un album rebelle et métallique. Une pâtisserie où les ingrédients semblent interchangeables Il y a même quelques grains de sucre à croquer entre « Au soleil », « Là où tu rêves » et « Nos points communs », trois des opus les plus relevés de l'ensemble, dont le dernier a été composé par Marc Lavoine en personne. Le public auquel il est destiné ­ pour l'essentiel, des jeunes filles en tenue printanière ­ trouvera même son compte à travers des rimes du type « Tellement de gens veulent tellement être aimés/Pour se donner pour tout abandonner ». En regardant le temps passer à l'arrêt de bus ou sur une plage, cet été, les demoiselles pourront même se laisser aller au doux ronronnement de « J'attends l'amour », adaptation d'une chanson de Johanna Denker, ou de « Je garde » susurrée avec Mario, autre produit gagnant de l'Academy. Elles rencontreront aussi, à chaque détour de phrase, de gentilles guitares sèches ou des boîtes à rythmes empruntées à Diane Tell, Jeanne Mas ou Stéphanie de Monaco, au fil de références très années quatre-vingt. Parfois, elles sécheront une larme à peine salée, en glissant un regard furtif autour d'elles. Puis elles reprendront espoir avec les violons portés par la belle voix de Jenifer. « L'automne me plaît/Les feuilles volent/Les amoureux dansent/L'amour se fait », dit-elle. Le tout, s'il ne dérange personne, laisse en bouche le goût d'une pâtisserie où les ingrédients semblent interchangeables à souhait tant ils manquent d'épices et de fruits sauvages. Nul doute que ce disque va faire le bonheur de tous ceux qui l'attendaient tant, le premier album de « leur » Jenifer « Jenifer, l'album ». Disque Mercury.

 

par François Tonneau

 


 

LeSoir.be du 26/03/02 - Sur la piste des grands

 

Jenifer, qui aura 20 ans le 15 novembre, sort aujourd'hui son premier album, le cadeau offert à la gagnante de la «Star academy». Nous l'avons rencontrée.

 

Quand elle le veut, Jenifer n'est pas une star. Pas de ballet de limousines ni de garde du corps. Sans prévenir personne, elle était la semaine dernière à Bruxelles pour assurer la promotion de son premier album... qui ne porte pas de titre.

Ce disque surprendra ceux qui étaient convaincus que rien de bon ne pourrait sortir de celle qui doit sa célébrité à la télévision plus qu'à son talent. Toute une série d'auteurs et de compositeurs ont proposé des chansons. Onze d'entre elles ont été retenues, et les cinq premières, dont le single «J'attends l'amour», ne sont pas mal du tout.

 

Marc Lavoine a écrit le texte de «Nos points communs», confirme Jenifer, tout de noir vêtue . Plusieurs de l'équipe de Pascal Obispo ont aussi participé au disque... En fait, je suis allée dans le bureau du directeur artistique d'Universal. J'avais dit quelle direction je voulais prendre: un peu de pop, beaucoup de guitares, quelques ballades, des violons. Ils ont effectué une très grosse sélection au départ d'une quarantaine de titres. J'ai choisi les chansons sans savoir qui les avait écrites. Et puis trois ont été écrites pour moi.

Tout ça s'est fait en un mois et demi, ce qui est peu pour un album. Comme je suis jeune, je n'ai pas la voix qui se fatigue vite. Je peux chanter très longtemps. En plus, j'arrive bien à entrer directement dans la chanson. A partir du moment où on chante ce qu'on aime, c'est facile. J'ai aussi pris le temps de dormir comme il fallait. Et il y avait plein de studios monopolisés pour le mixage.

 

Jenifer, fort prise en ce moment par la promotion de cet album sur lequel se trouve un duo avec Mario («Je garde»), sera encore plus occupée, dès le 16 avril, par la tournée «Star Academy».

 

Oublier le château

 

La jeune star n'aime pas trop qu'on ressorte aujourd'hui des images du château, surtout les plus intimes. J'aimerais pouvoir tourner la page «Star academy». Je ne crache pas dessus, car c'est grâce à ça que je suis là aujourd'hui. Ça a été un sacré coup de pouce qui m'a épargné des années de galère. J'aimerais seulement qu'on oublie un peu tout ça pour ne voir en moi que l'interprète. Mais j'ai hâte de faire cette tournée. Pour moi, c'est très important d'aller à la rencontre du public qui nous a toujours soutenus.(...)

 

par Thierry Coljon

 

Morgane (10 ans) et Jenifer (19 ans)

Morgane est fan de Jenifer. Nous lui avons demandé de lui poser ses questions.

 

Quel est ton nom de famille ?

C'est Dadouche-Bartoli. Dadouche est le nom de mon père, pied-noir algérien, et Bartoli, celui de ma mère qui est corse.

 

Quel est ton meilleur souvenir au château ?

Ce n'était pas au château, c'était juste avant, quand j'étais sur le plateau. Mon premier plateau télé. On était 50 et quand Nikos a annoncé que j'étais sélectionnée, je ne m'y attendais pas du tout. Pour moi, c'était déjà gagné. La première place n'était qu'un «plus».

 

Quels étaient tes profs préférés ?

Kamel et Armande. Ils m'ont vraiment apporté quelque chose, un côté humain très fort.

 

Pourquoi as-tu voulu devenir chanteuse ?

Parce que j'aime le chant depuis que je suis toute petite. J'ai toujours été entourée de musique chez moi. Je me servais de n'importe quoi comme d'un micro. Je montais sur les tables n'importe où. J'étais petite comme toi et je demandais si je pouvais chanter. J'y allais au culot et ça a marché.

(...)

 

Quels sont tes chanteurs et chanteuses préférés ?

Mes idoles sont Stevie Wonder, Michael Jackson et Céline Dion. J'aime aussi Gainsbourg, Britney Spears... Il y a No Doubt, Nelly Furtado que j'écoute en boucle en ce moment. Mais ma chanteuse préférée, ça reste Aretha Franklin. Et Edith Piaf, bien sûr.