Articles de presse Octobre 2005 (extraits)

:: Mises à Jour du Site

:: Accueil

:: Biographie

:. Communauté
• Forum
:. Agenda
• Télé / Radio
:. Revue de Presse
• Couvertures de Magazines
• Articles de Presse
• Articles de Magazines
• Jen vue par
:. Discographie
• Téléchargement Titres
• CD
• DVD
:. Concerts
• Infos & Dates Concerts
• Programmes
:. Médias
• Vidéos
• Audios
Livres
:. Album Photos
• Photos Reporters
• Caps Télé
:. Filmographie
Cinéma
Téléfilm
Théâtre
:. Look
Mode
:. Palmarès
• Top Albums
• Top Titres
• Top DVD
• Distinctions
:. Liens
• Associations
• Sites Officiels
• Facebook Jenifer
• Twitter Jenifer
• Instagram Jenifer
:. Shopping
• La Boutique
:. Le Site JUA.
• Les Archives
• Contact

 

LeSoir.be du 25/10/05 - « Jenifer fait son live »

 

La première gagnante de la Star Academy sort son premier CD « live », suivi, le 9 novembre, du DVD. Avant de prendre son temps pour réaliser son troisième album.

 

La petite boulotte de la Star Ac numéro un a bien changé. C'était il y a quatre ans. Lors de son passage à Cap 48, l'opération de soutien aux handicapés de la RTBF, nous avons retrouvé une Jenifer amincie et toujours aussi souriante, mangeant des frites durant l'interview, avant de s'allumer une cigarette. Rien ne semble altérer la bonne santé de la chanteuse qui, jusqu'ici, est celle qui s'est le mieux émancipée de sa révélation sur TF 1.

 

Témoin, ce premier album intitulé « Jenifer fait son live », bouclant une deuxième tournée qui fit le plein un peu partout. Jusqu'à Tahiti, comme le révèle le bonus de l'édition limitée du CD : C'est le seul concert un peu particulier donné dans le cadre de cette tournée, nous a raconté Jenifer. De la même manière que, pour la première tournée, je suis allée à la Réunion. C'est toujours une grande chance d'être accueillie là-bas par des gens qui vous connaissent.

 

La tournée s'est d'ailleurs terminée à Bastia, chez elle en quelque sorte, vu que la chanteuse niçoise est d'origine corse par sa mère : Toute ma famille se trouve en Corse du Sud où je vais souvent. Mon coeur est là-bas, et y chanter fut un grand moment pour moi. C'est là que je me suis trouvée pour la première fois derrière un micro, dans des bals l'été.

 

« J'avais envie de guitares... »

 

Avec cette tournée qui tranchait avec ses débuts en solo, au Forum de Liège et à Forest-National déjà, Jenifer s'est affirmée en tant qu'artiste mature à même d'être appréciée par un public adulte. Car, il faut l'avouer, c'est toujours les ados qui forment le gros de ses fans : Cette fois, c'était plus un concert qu'un spectacle. J'avais envie de guitares et d'une scène toute blanche. Je fais toujours des reprises de gens que j'aimais quand j'étais petite, car c'est par ça que j'ai commencé. Je n'avais jamais pensé aller plus loin. Là, j'en profite, je choisis des trucs qui me touchent.

Ces reprises ne se retrouvent que sur l'édition limitée du CD et sera sur le DVD. Le CD simple ne reprendra que les titres parus sur les deux premiers albums de Jenifer, avec « Mauvais sang » au rayon des inédits : C'est une chanson qui a été faite pour ça, je voulais offrir quelque chose en plus au public.

 

Contrairement à ce qui a été dit dans une certaine presse « people », Jenifer ne compte pas s'arrêter durant un an : Non, en fait, on m'a mal compris. Je compte mettre à profit les mois à venir pour réaliser mon troisième album en prenant mon temps. En écrivant plus moi-même notamment. Jenifer pourra toujours compter sur Maxim Nucci, le père de son enfant, pour lui donner un coup de main : Il travaille sur son nouvel album. Celui qu'il avait d'abord fait a cinq ans maintenant. Il sortira peut-être un jour. Mais, là, il travaille sur de nouveaux morceaux.

 

Un dernier petit mot sur le public belge ? Si je n'ai pas enregistré les CD et DVD à Bruxelles, c'est uniquement parce qu'il fallait deux dates se suivant au même endroit. Et ce fut possible au Zénith à Paris. Mais j'adore chanter à Bruxelles. Depuis le début, le public belge est très chaud, ça me surprend à chaque fois. Du début à la fin du concert, c'est une vraie fête, un réel échange...

 

Thierry Coljon